mardi 9 décembre 2008

Les avions !

Des ingénieurs on projeté l'ensemble des données du trafic aérien mondial d'une année sur une mappemonde. Chaque point jaune représente un avion.

Fascinant, isn'it ?


Airtraffic
envoyé par edupin

dimanche 30 novembre 2008

court métrage "l'Ile aux fleurs"

un petit film, Ours d’argent du court métrage à Berlin en 1990 et ne parlant pas de Martinique.

jeudi 27 novembre 2008

will it blend ?

Une des videos les plus hilarantes du moment :



Il s'agit surtout d'une formidable opération de marketing viral. Grâce à un petit site et quelques films, la firme Blendtec a réussi à augmenter ses ventes de 30% !

Pour voir d'autres "mixages" encore plus dingues : WILL IT BLEND ?

dimanche 16 novembre 2008

How should I use evernote ?

procrastination

avant de commencer, un petit film de Johnny Kelly







qui a remporté le Jerwood Moving Image Awards...


samedi 15 novembre 2008

les cadeaux qu'on ne peut retourner

lu dans le "Globe and Mail" il y a deux jours : le courrier du coeur.
un homme qui parle de son problème. Jeune divorcé, il ne pense pas à s'engager et profite un peu de son célibat. il est bien embêté car il reçoit de nombreux cadeaux de ses soupirantes ; et pas des petits cadeaux : rolex, caleçons en soie, etc. il se demande comment les retourner...

quelle époque !

jeudi 30 octobre 2008

Comment chier

c'est terrible ce qu'on voit parfois : comment ... au bureau, quelle élégance ;-)

vendredi 5 septembre 2008

citation

Le post précédent m'a donné l'occasion de lire d'autres citations de Clémenceau et celle-là m'a fait sourire :

«Les polytechniciens savent tout, mais rien d'autre.»
Georges Clemenceau

mercredi 3 septembre 2008

virés

“Les journalistes ne doivent pas oublier qu'une phrase se compose d'un sujet, d'un verbe et d'un complément. Ceux qui voudront user d'un adjectif passeront me voir dans mon bureau. Ceux qui emploieront un adverbe seront foutus à la porte.”
Georges Clémenceau

” Une phrase c’est un sujet, un verbe, un complément. Pour un adjectif, me prévenir. Au premier adverbe vous êtes viré !". Pierre Lazareff.

Je me demandais qui a dit ça (je pensais que c’était Lazareff, c’est peut-être Clemenceau, en tout cas c’est un bon principe.)

mardi 26 août 2008

12 nouvelles règles ?

12 Nouvelles règles au boulot : les nouvelles règles à appliquer tout de suite ? de nouvelles façons de travailler qui contredisent les méthodes (à la papa) comme GTD. à lire sur zenhabits

En résumé, une traduction "à la volée" et à l'emporte-pièce, 12 nouvelles règles et façons de travailler sont en train d'émerger :

1. les applications online plutôt que celles installées sur le disque dur.
2. Collaborer sur les documents plutôt que les envoyer par mail
3. la collaboration est la nouvelle productivité
4. Les gens n'ont pas besoin d'être dans un bureau
5. Archiver pas ranger
6. les petites équipes sont meilleures que les grandes. small teams are lean and hungry, with more freedom and creativity
7. La communication est un courant (un flux)... voire un raz de marée -> focus what's important to you.
8. peu de tâches, c'est mieux que beaucoup -> simplify your task list
9. les réunions, ça craint (en général)
10. Open-source is better than closed -> open things to the public.
11. Le repos est aussi important que le boulot.
12. Focus, don't crank (?) apprendre à se concentrer sur des tâches sans se disperser.


En conclusion, des règles que l'on ne peut pas appliquer partout (et même nulle part ;-)
mais de plus en plus de gens s'approchent de ces fonctionnements.

jeudi 21 août 2008

inbox zero



sinon : GTD

mercredi 20 août 2008

procrastination

avant de commencer, un petit film...



qu'est-ce qui fait un bon blog

un article permet de répondre ou de chercher des éléments de réponse là.

jeudi 3 juillet 2008

I will survive !

C'est la réflexion que je me suis faite hier et même, comme souvent je me suis dit qu'à quelque chose, malheur est bon !
On verra donc ce que l'avenir me réserve mais je parie que ce sera mieux...

lundi 30 juin 2008

la calomnie ?

"D'abord un bruit léger, rasant le sol comme hirondelle avant l'orage, pianissimo murmure et file, et sème en courant le trait empoisonné.
Telle bouche le recueille, et piano, piano, vous le glisse en l'oreille adroitement.
Le mal est fait, il germe, il rampe, il chemine, et, rinforzando de bouche en bouche, il va le diable ; puis tout à coup, ne sais comment, vous voyez calomnie se dresser, siffler, s'enfler, grandir à vue d'oeil. Elle s'élance, étend son vol, tourbillonne, enveloppe, arrache, entraîne, éclate et tonne, et devient, grâce au ciel, un cri général, un crescendo public, un chorus universel de haine et de proscription.

Qui diable y résisterait ?"
Beaumarchais (1732 - 1799) - Le barbier de Séville

mercredi 2 janvier 2008